Blog

Des news tout autour de l'hypnose, la Sophrologie et de la PNL. Rédaction à St. Laurent d'Aigouze près d'Aigues-Mortes dans le Gard.


 L'espace est dédié aux NEWS, articles, réflexions, des informations concernant l'Hypnose, la Sophrologie, la PNL, le Ritmo®, les thérapies brèves et le développement personnel.

 Des questions ou des commentaires ? Requête de matière ? Je me réjouis d'écrire des articles que VOUS voulez lire, sur des choses qui VOUS intéressent. Il vous suffit d'écrire à kirsten_vangelder@icloud.com, de noter le sujet sur lequel vous souhaitez en savoir plus et je mettrai rapidement en ligne l'article souhaité. 

Groupe de Sophrologie

Groupe de Sophrologie qui a lieu touss les mercredis
Respirer grâce à la Sophrologie à St. Laurent d'Aigouze près d'Aigues-Mortes


Created with Sketch.

Prenez rdv avec vous même lors d'une séance de Sophrologie en groupe

Face à la rentrée, vous vous sentez peut-être stressé par:

  • la reprise du travail
  •  la gestion entre travail et la vie perso
  •  l'agenda pro et perso "trop" rempli
  •  le manque du sommeil
  •  la pression de performance (la vôtre/celle des autres)
  •  le manque de temps consacré à vous même


Tout au long de l'année, vous allez:

  •  réapprendre à respirer consciemment - et oui, ça fait du bien 
  •  lâcher des tensions physiques et mentales
  •  installer le calme
  •  se recentrer sur soi même
  •  réapprendre à s'écouter 


Offrez-vous 33 séances

 33 x bien-être 

 33 x temps pour vous

 33 x échappées à la vie quotidienne 

 33 x la voie du mieux-être 


 N'attendez plus, PRENEZ RDV avec vous même!


Fixez-vous dès le mercredi, 15 septembre 2021 votre moment de bien-être au quotidien. (hors vacances scolaires)

De 18h30 à 19h45 découvrez la Sophrologie et expérimentez tous ses bienfaits.

1ère séance gratuite
   15 € - la séance en groupe 

120 € - carte de 10 séances (12 € la séance)
270 € - inscription à l'année (33 séances à donc 8.50 € la séance)


Afin de garantir les règles sanitaires, le nombre de place est limité à 6 personnes.

CONTACTEZ MOI: 07 62 76 32 59 

MAIL: kirsten_vangelder@icloud.com

30220 St. Laurent d'Aigouze

Résilience et stress chronique 

Et oui, ça va ensemble!


Created with Sketch.

Le stress chronique chronique

peut nous affecter tous et puis rendre notre vie malheureuse. Malheureuse pour nous et mal heureuse pour notre environnement, les personnes qui nous sommes chères car souvent nous perdrons notre capacité à adapter notre comportement aux circonstances. Nous réagissons de manière excessive !
Le coupable est un système nerveux autonome déréglé. La bonne nouvelle : ce qui est hors de contrôle peut aussi être remis sur la bonne voie. L'hypnose, la PNL et d'autres thérapies complémentaires peuvent y contribuer. Mais surtout, une interaction régulière et saine avec d'autres personnes, l'exercice dans la nature et le sport sont une voie de sortie.
Posez-vous la question suivante :
Qui est la personne la plus importante pour moi ?
La réponse devrait commencer par vous ;-) 

Voici une vidéo qui explique bien que:

Comprendre comment les états de notre système nerveux guident notre comportement, peut nous aider à devenir plus heureux, plus sains et plus empathiques. 

Bonne lecture!

https://www.youtube.com/watch?v=HVVpa_-pLkE

merci QuantumWay pour ce partage riche en informations

Résilience et stress chronique 

Et oui, ça va ensemble!


Created with Sketch.

Le stress chronique chronique

peut nous affecter tous et puis rendre notre vie mal heureuse. Mal heureuse pour nous et mal heureuse pour notre environnement, les personnes qui nous sommes chères car souvent nous perdrons notre capacité à adapter notre comportement aux circonstances. Nous réagissons de manière excessive !
Le coupable est un système nerveux autonome déréglé. La bonne nouvelle : ce qui est hors de contrôle peut aussi être remis sur la bonne voie. L'hypnose, la PNL et d'autres thérapies complémentaires peuvent y contribuer. Mais surtout, une interaction régulière et saine avec d'autres personnes, l'exercice dans la nature et le sport sont une voie de sortie.
Posez-vous la question suivante :
Qui est la personne la plus importante pour moi ?
La réponse devrait commencer par vous ;-) 

Voici un vidéo qui explique bien que:

Comprendre comment les états de notre système nerveux guident notre comportement, peut nous aider à devenir plus heureux, plus sains et plus empathiques. 

Bon lecture!

https://www.youtube.com/watch?v=HVVpa_-pLkE

merci QuantumWay pour cette partage riche en informations

La douleur

Question de la culture? 


Created with Sketch.

La douleur

La prise en charge des patients souffrant de douleur est généralement un défi car la douleur est une sensation hautement subjective. Mais c'est encore plus vrai si on prend en compte les différentes cultures des personnes souffrantes, car la perception subjective de la douleur est fortement influencée par l'appartenance culturelle de la personne. Il est donc essentiel de prendre en compte la dimension culturelle de la douleur, car les facteurs qui influencent l'expérience de la douleur sont différents, tant au sein de sa propre culture que sur le plan transculturel. Selon les découvertes scientifiques actuelles, bien que le seuil de perception de la douleur soit le même pour tous les individus et dans toutes les cultures (Kohnen 2007), la manière dont la douleur est exprimée, décrite et gérée est fortement influencée par des facteurs socioculturels.

Dans chaque culture, il existe des normes sociales concernant le moment où les sentiments sont montrés, la clarté avec laquelle ils sont montrés et l'endroit où ils sont montrés. Ces règles de présentation déterminent non seulement la forme des expressions d'émotion, mais définissent également ce qui est considéré comme approprié ou inapproprié.

La douleur est bien sûr également différenciée selon les situations de vie, mais pas seulement. Elle est également supportée différemment selon les valeurs religieuses ou culturelles.  Différents types de comportements sont observés. Les cinq stratégies d'adaptation à la douleur les plus connues selon Kohnen (2007) seront brièvement expliquées :

La gestion fatale de la douleur : Cette forme d'adaptation à la douleur est la plus courante chez les Philippins traditionnels. Même s'ils se plaignent de leur douleur, ils l'endurent avec dévouement. Selon eux, la douleur est conforme à la volonté de Dieu, qui leur donne donc la force de l'endurer.

La gestion religieuse de la douleur : Dans ce cas, le croyant considère la douleur comme un signe de Dieu l'incitant à suivre un chemin plus sain dans la vie.  Il est convaincu que Dieu lui a envoyé la douleur pour l'éprouver et voir s'il est ferme dans la foi. La douleur est une occasion unique pour le croyant de changer sa vie et de suivre un autre chemin. On se comporte à l'égard de la douleur de telle sorte qu'il faut la supporter et l'endurer pour reconnaître le signe et le message de Dieu qui y est lié. La douleur est très bien ressentie comme désagréable et peut être exprimée - certainement aussi bruyamment - mais elle ne doit pas être éliminée par des médicaments ou complètement supprimée. La douleur doit inciter à réfléchir sur sa propre vie.

Les musulmans interprètent également la douleur comme un signe de leur Dieu. Les bouddhistes, quant à eux, croient que la douleur dans cette vie peut améliorer leur karma.  Celui qui endure beaucoup de souffrances maintenant sur terre acquiert des avantages pour la vie suivante. De même, pour les hindous, la souffrance fait partie de la vie et doit être endurée.  La douleur est également considérée ici comme une compensation karmique et les médicaments antidouleur sont donc rejetés.

Gestion volontaire de la douleur : L'idée directrice générale de cette stratégie d'adaptation est de ne pas permettre à la douleur de survenir. Si elle se produit, elle est supprimée. Ces personnes sont convaincues que l'expression de la douleur n'est pas appropriée et se retirent donc dans la solitude et supportent la douleur en silence.  La croyance dominante est : "Je suis le seul à pouvoir gérer la douleur avec ma volonté."

Gestion de la douleur familiale : Ce type d'adaptation à la douleur est le plus courant dans les sociétés collectivistes comme celles de la Méditerranée, de la Turquie et du Moyen-Orient. Dans cette stratégie d'adaptation, la douleur est traitée collectivement : Le patient reçoit une attention et un soutien illimités de la part de la famille. Pour que le soutien de la famille soit activé, le patient doit exprimer sa souffrance haut et fort. Car l'aide ne peut être apportée qu'à ceux qui expriment clairement leur besoin d'aide, selon la conviction. Pour ces personnes, l'expression de la douleur peut donc être beaucoup plus forte et plus émotionnelle.

Gestion rationnelle de la douleur : Cette stratégie d'adaptation, courante en Europe centrale et du Nord ainsi qu'en Amérique du Nord, est associée à une croyance élevée en matière de locus de contrôle interne. La douleur est considérée comme une chose qui peut être contrôlée scientifiquement. Le peson décrit la douleur de la manière la plus objective possible, part du principe que la douleur a une origine physique et qu'un médecin peut en trouver la cause en la décrivant précisément et la traiter de manière ciblée.

La douleur elle-même mais aussi son traitement sont donc beaucoup plus complexes qu'il n'y paraît à première vue et il devient d'autant plus évident que la personne souffrante doit être considérée de manière holistique, neutre et surtout être prise au sérieux dans ses expressions.

Douleur chronique

Signal d'alarme nécessaire hors de contrôle 


Created with Sketch.

 

La douleur chronique

nous la connaissons tous. Malheureusement elle n'est que rarement les bienvenues toutefois, elle joue un rôle hyper important dans notre vie. Il s'agit de notre sonnette d'alarme, notre cloche intérieure car sans elle, nous nous blesserons souvent, peut-être même trop souvent et surtout, sans elle nous ne nous soignerons pas. Nous arrivons à la supporter car nous savons qu'elle ne durera pas.
Même si elle est existentielle à notre survie elle peut devenir une grande entrave. Selon des études, environs 20% des français souffrent d'une douleur chronique. C'est à dire, d'une douleur persistante d'au moins 3 mois et ceux qui en souffrent savent que cette douleur-là n'est pas une fatalité.
La plupart de temps, nous ne savons pas pourquoi cette couleur chronique est présente et elle envahit notre vie et même celle de l'entourage. Elle est là, presque constamment, nous empêche d'agir comme nous le souhaitons, vivre la vie pleinement et sons contrainte et malgré des examens médicaux, la source reste dans l'ombre.

 Nous identifions aujourd'hui 3 différentes sortes des douleurs:

  1. les  inflammatoires -  nerfs excessivement stimulés
  2. les neuropathiques - par ex. nerfs endommagés
  3. les dysfonctionnelles - liée à un dysfonctionnement des systèmes de contrôle 

Ou simplement dit: où naît la douleur? Au niveau des nocicepteurs, alors là ou en touche, s'agit-t-il d'un dysfonctionnement du poste de commande donc du cerveau ou bien quelque part sur le chemin entre les deux?
Voici un court vidéo explicatif pour ceux qui en souhaite savoir plus: Douleurs neuropathiques et dysfonctionnelles

 Les traitements aident parfois que partiellement, parfois pas du tout et la douleur peut ensuit devenir la chose la plus important dans la vie de la personne concernée. Alors, pourquoi ne pas identifier la douleur comme une maladie à part entière qui provoque souvent également de la fatigue, des troubles du sommeil, de l'anxiété et même de la dépression?

Saviez-vous que l'hypnose ainsi que d'autres accompagnements complémentaires comme l'ostéopathie, l'acupuncture, la sophrologie et d'autres peut vous aider à mieux gérer votre douleur et ainsi améliorer votre qualité de vie? Et oui, vous avez bien lu.... améliorer la qualité de vie, je suis désolée de vous décevoir, la douleur 0 ne sera pas envisageable.
En hypnose, on travaille sur 4 composantes de la douleur:
émotion, sensation, neuro-végétative et comportemental-cognitive
Toutefois, le facteur le plus important est le client même! Sa façon à affronter la douleur, de l'intégrer dans sa vie, de la modifier, quelle émotion est liée à elle et c'est à partir de tous ses éléments qu'une co-construction pourra commencer.
N'hésitez plus, commencer dès lors d'améliorer votre quotidien!